L’article 8 de la Loi 2017-1836 du 30 décembre 2017 de financement de la Sécurité Sociale pour 2018 a introduit une augmentation de 1,7 % de la CSG – Contribution Sociale Généralisées – applicable aux salariés du secteur privé et aux agents de la fonction publique au 1er janvier 2018.

En contrepartie de cette hausse de la CSG, d’autres taux de cotisations salariales sont diminuées ou supprimées pour les salariés du secteur privé.

Les modifications des cotisations salariales au 1er janvier 2018

Au 1er janvier 2018, le taux de :

- la cotisation maladie des salariés, qui était fixée à 0,75 %, est supprimée

- la cotisation chômage des salariés, qui était fixée à 2,4 %, est diminuée et passe à 0,95 % jusqu’au 30 septembre 2017. Cette cotisation sera définitivement supprimée au 1er octobre 2017.

Pour aller plus loin

Lire l’article sur : Hausse de la CSG au 1er janvier 2018 dans la fonction publique – Un décret du 30 décembre 2017 instaure une indemnité compensatrice de la hausse de la CSG pour les agents

Lire l’article sur : Fiche paie 2016 des salariés du secteur privé – Un décret et un arrêté du 25 février 2016 modifient les mentions l’ordre et les informations figurant sur le bulletin de paie

Lire l’article sur : SMIC 2018 : Le Décret 2017-1719 du 20 décembre 2017 porte le montant du SMIC à 9,88 € brut horaire – soit 1498,47 € brut mensuel au 1er janvier 2018

Lire l’article sur : Non remise du certificat de travail ou des fiches de paie – Le salarié doit fournir au juge de fond des éléments pour démontrer le préjudice subi

Lire l’article sur : Fiche de paie électronique des salariés du secteur privé – Le Décret 2016-1762 du 16 décembre 2016 précise les modalités de dématérialisation et l’accessibilité des bulletins de paie

© La rédaction – Infosdroits