L’arrêt N°13-22211 de la Cour de Cassation du 6 mai 2015 a indiqué que le contrat de travail à temps partiel d’un salarié détermine les limites dans lesquelles peuvent être effectuées des heures complémentaires au-delà du temps fixé par le contrat.

Ainsi, les heures complémentaires effectuées par un salarié à temps partiel ne peuvent avoir pour effet de porter la durée du travail au niveau de la durée légale du travail ou de la durée fixée conventionnellement. Dans cette situation, l’employeur doit s’acquitter d’un rappel de salaire sur la base d’un travail à temps complet.

Les heures complémentaires d’un salarié à temps partiel

Les articles L3123-17 à 20 du Code du Travail déterminent les heures complémentaires d’un salarié à temps partiel.

Le nombre d’heures complémentaires accomplies par un salarié à temps partiel, au cours d’une même semaine ou d’un même mois ou sur la période prévue par un accord collectif, ne peut être supérieur au dixième de la durée hebdomadaire ou mensuelle de travail prévue dans son contrat calculée, le cas échéant, sur la période prévue par un accord collectif.

Les heures complémentaires ne peuvent avoir pour effet de porter la durée du travail accomplie par un salarié au niveau de la durée légale du travail ou à la durée fixée conventionnellement.

Chacune des heures complémentaires, accomplies dans la limite du dixième de la durée hebdomadaire ou mensuelle de travail, donne lieu à une majoration de salaire de 10 %.

Ainsi, si les heures complémentaires effectuées par un salarié à temps partiel ont pour effet de porter la durée du travail au niveau de la durée légale du travail ou de la durée fixée conventionnellement, l’employeur doit s’acquitter d’un rappel de salaire sur la base d’un travail à temps complet.

Pour aller plus loin

Lire l’article sur : Le temps de travail des salariés du secteur privé – durée légale et maximum – temps de repos et de pause – le forfait jour – les ponts – le cumul d’emploi

Lire l’article sur : Heures supplémentaires – Un employeur ne peut pas refuser de les payer au motif que le salarié ne les a pas demandé

Lire l’article sur : un salarié en forfait jour a droit au paiement d’heures supplémentaires si son employeur ne respecte pas son droit au repos

Lire l’article sur : Heures supplémentaires des salariés – la charge de la preuve est partagée et le juge peut en faire l’évaluation sans être tenu de fournir le détail du calcul

Lire l’article sur : la fiche de paie ou bulletin de salaire des salariés du secteur privé – informations obligatoires – paiement – cotisations sociales – délais de recours

Lire l’article sur : la procédure des salariés devant le Conseil des Prud’hommes

© La rédaction – Infosdroits