L’instruction interministérielle N° DGS/DUS/DGOS/DGCS/DGSCGC/DGT/2013/152 du 10 avril 2013 relative au Plan National Canicule 2013 a été publiée.

Ce texte fixe le Plan National Canicule pour l’année 2013 et précise les objectifs, les différents niveaux du Plan Canicule et les mesures de gestion qui s’y rapportent ainsi que le rôle des différents partenaires.

Le Plan National Canicule 2013

Le Plan National Canicule, qui avait été élaboré à la suite de l’épisode caniculaire de 2003, a pour objectifs d’anticiper l’arrivée d’une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national pour prévenir et limiter les effets sanitaires de celle-ci et d’adapter au mieux les mesures de prévention et de gestion au niveau territorial en portant une attention particulière aux populations à risque.

Les 4 niveaux du Plan National Canicule

Le Plan National Canicule compte quatre niveaux qui sont coordonnés avec les niveaux de vigilance météorologique :

- le niveau 1 de veille saisonnière : il est activé chaque année du 1er juin au 31 août

- le niveau 2 d’avertissement chaleur : il correspond au passage en jaune de la carte de vigilance météorologique. Si la situation le justifie, il permet la mise en œuvre de mesures graduées et la préparation à une montée en charge des mesures de gestion par les ARS – Agences Régionales de Santé

- le niveau 3 d’alerte canicule : il est déterminé par le passage en orange sur la carte de vigilance météorologique. Il est déclenché par les préfets de département

- le niveau 4 de mobilisation maximale : Il correspond au passage en rouge sur la carte de vigilance météorologique. Il est déclenché au niveau national par le Premier ministre sur avis du ministre chargé de la santé et du ministre chargé de l‘intérieur, en cas de canicule intense et étendue sur une large partie du territoire associée à des phénomènes dépassant le champ sanitaire.

Les axes stratégiques du Plan Canicule

Le pan canicule est organisé autour de 4 axes déclinés en mesures sous forme de fiches dans ses annexe :

- Axe 1 : Prévenir les effets d’une canicule

- Axe 2 : Protéger les populations par la mise en place de mesures de gestion adaptées

- Axe 3 : Informer et communiquer

- Axe 4 : Capitaliser les expériences

Pour aller plus loin

Lire l’article sur : les salariés exposés aux fortes chaleurs et à la canicule

Lire l’article sur : les travailleurs exposés au froid et aux intempéries

Lire l’article sur : la procédure et le droit d’alerte pour DGI – Danger Grave et Imminent des représentants au CHSCT

Lire tous les articles de la rubrique du CHSCT

© La rédaction – infosdroits