L’arrêté du 5 décembre 2017 portant fixation du plafond de la sécurité sociale pour 2018 a été publié au Journal Officiel.

Cet arrêté détermine les valeurs applicables à compter du 1er janvier 2018.

La valeur mensuelle du plafond est fixée, pour chaque année civile, à partir du plafond applicable au cours de l’année antérieure, et tient compte de l’évolution moyenne estimée des salaires de cette année de référence prévue par le dernier rapport sur la situation et les perspectives économiques, sociales et financières de la nation.

Le plafond de la Sécurité sociale est utilisé pour calculer le montant de certaines cotisations ou prestations sociales.

Les montants du plafond de sécurité sociale 2018

A compter du 1er janvier 2018, les valeurs mensuelle et journalière du plafond de la sécurité sociale mentionnées à l’article D. 242-17 du code de la sécurité sociale sont fixées à :

- 182 € pour la valeur journalière

- 3.311 € pour la valeur mensuelle

- 9.933 € pour la valeur trimestrielle

- 39.732 € pour la valeur annuelle.

Ces valeurs s’appliquent aux cotisations et aux contributions de sécurité sociale dues au titre des périodes courant à compter du 1er janvier 2018.

Pour aller plus loin

Lire l’article sur : Cotisation de retraite 2018 dans la fonction publique – Le taux passe de 10,29 % à 10,56 % au 1er janvier 2018 pour les agents de la fonction publique

Lire l’article sur : Le montant du SMIC 2018 passe à 9,88 € brut horaire – soit  1498,47 € brut mensuel au 1er janvier 2018

Lire l’article sur : le SMIC – salaire minimum de croissance – pour les salariés du secteur privé et les agents de la fonction publique

Lire l’article sur : Un employeur qui paie un salarié en dessous du SMIC risque une amende de 1500 € par salarié

Lire l’article sur : un agent de la fonction publique ne peut pas être payé en dessous du SMIC

© La rédaction – Infosdroits